Crédit

Prêt

Emprunt

Financement

Achats

Produits

Assurance

Liens

Contact

Seuil de rentabilité, comment le calculer

 

             Accueil

 

 


Thèmes d'actualité

Crédit et financement

Achats et produits

Finance et bourse

Assurances et protection

Revenus et placements

Comptabilité et gestion

 

 

Actualités par mois

 

 

 

 

 

 

Le seuil de rentabilité

25 mai 2008. Une personne qui démarre une nouvelle entreprise se demande souvent quand les ventes de l’entreprise apporteront des bénéfices ? Ou bien se demander à quel moment va-t-on être en mesure de tirer un juste salaire de son entreprise ? C’est au moyen de l’analyse du seuil de rentabilité qui apportera la réponse à ces questions et un aperçu sur la manière de changer lorsque les résultats des bénéfices de ventes augmenteront ou diminueront.


Honnêtement, il est impossible de prévoir un montant précis des ventes ou des bénéfices car une entreprise à de nombreux facteurs qui fluctuent tels que les produits variés. De nombreux clients qui achètent différemment et l'interaction entre le prix, la promotion et le nombre de produits vendus. Ces facteurs et plusieurs autres compliquer l’analyse.

En dépit de ces difficultés, nous présenterons un modèle simple qui est souvent nommé par plusieurs noms soit : le seuil de rentabilité, analyse du seuil de rentabilité, formule du seuil de rentabilité, modèle du seuil de rentabilité, le coût du volume et bénéfice, etc. Ce dernier nom est attirant parce que le seuil de rentabilité peut être adapté afin de déterminer les ventes nécessaires pour atteindre un montant de bénéfices. Cependant, nous utiliserons les termes seuil de rentabilité et analyse du seuil de rentabilité.

Pour aider avec nos explications, nous utiliserons une société fictive soit DMC (une entreprise qui fournit les changements d'huile pour les automobiles). Les montants et les hypothèses utilisées sont également fictifs. Les 4 étapes simples suivantes apporteront les calculs nécessaires pour obtenir votre seuil de rentabilité.

 

1- Les dépenses variables et fixes

2- Les revenus ou les ventes

3- La marge des bénéfices

4- Le seuil de rentabilité par unité