Crédit

Prêt

Emprunt

Financement

Achats

Produits

Assurance

Liens

Contact

Seuil de rentabilité, comment le calculer

 

             Accueil

 

 


Thèmes d'actualité

Crédit et financement

Achats et produits

Finance et bourse

Assurances et protection

Revenus et placements

Comptabilité et gestion

 

 

Actualités par mois

 

 

 

 

 

 

Le calcul de base des coûts de fabrication

10 octobre 2008. Le calcul standard ou de base des coûts est un élément important des dépenses en comptabilité d’entreprise. Ces dépenses standard sont généralement associées à une entreprise manufacturière concernant les coûts directs en matériel, en main-d'oeuvre directe et en frais généraux de fabrication.


Plutôt que d'attribuer les coûts directs réels du matériel, de la main-d'oeuvre directe et des frais généraux de fabrication d'un produit, de nombreux fabricants assignent un coût standard selon la norme. Cela signifie que le fabricant débute sa comptabilité de stocks et des coûts des marchandises vendues par les coûts standard et non pas les coûts réels d'un produit. Les fabricants, bien sûr, continuer à payer les coûts réels. Par conséquent, il y a presque toujours des différences entre les coûts réels et les coûts standard, et ces différences sont appelées des écarts ou des variances.

Les coûts standard et les écarts sont un précieux outil de gestion. Si un écart augmente, alors la gestion devient consciente du fait que les coûts de fabrication diffèrent du budget prévue. Par conséquent :

- Si les coûts réels sont plus hauts que les coûts standard, alors l’écart est défavorable. Un écart défavorable en gestion dit que si tout le reste demeure constant, l'entreprise aura un bénéfice réel moins que prévu.

- Si les coûts réels sont moins élevés que les coûts standard, alors la variance est favorable. Un écart favorable en gestion dit que si tout le reste demeure constant, le bénéfice réel sera probablement plus haut que le bénéfice prévu.


Le plus tôt que la comptabilité voit un écart ou une variance, plus vite la gestion peut porter son attention à cette variance du montant prévu.

Si nous assumons qu'une entreprise utilise un système d'inventaire perpétuel et qu'elle porte l'ensemble de ses comptes d'inventaire selon le coût standard (y compris l’inventaire des matières directes ou son magasin), alors le coût standard d'un produit fini est la somme des coûts standard des entrées soient :

1. Matériel direct
2. Main d’œuvre directe
3. Les frais généraux variables et fixes de fabrication